Bouaké

Côte d’Ivoire : Bouaké, ville martyre

Un des bâtiments délabrés du camp pompier de BouakésVestige du camp des sapeurs pompiers militaires de Bouaké, crédit photo : Christ Koffi

Bouaké, la deuxième ville de la Côte d’Ivoire, naguère connue pour feu son grand marché, parti en fumée en 1998 et dont l’espace n’est plus qu’un vaste dépotoire, pour sa piscine municipale, sa bouillante semaine commerciale, son célèbre carnaval, etc. n’est plus remarquable que par les événements dramatiques qui s’y sont déroulés,

Côte d’Ivoire : Bouaké, prévient-on vraiment Ebola ?

crédit photo Christ Koffi

             Depuis plusieurs mois maintenant, Ebola fait rage dans la sous-région ouest-africaine au point d’avoisiner les 7000  morts. Mais, ayant très tôt pris le taureau par les cornes, les autorités ivoiriennes ont, grâce à plusieurs mesures,  pu éviter l’entrée […]