impunité

Bouaké : cette ville ivoirienne en attente

Un des bâtiments délabrés du camp pompier de BouakésVestige du camp des sapeurs pompiers militaires de Bouaké, crédit photo : Christ Koffi

Mais l’élément fondamental que Bouaké semble attendre, c’est son exorcisation total de son statut de capital d’ancienne rébellion. Ce que ne favorise pas sa qualité de nouveau centre de mutineries.