réligion

Le Christ a déjà fait le job ! A nous d’en profiter

https://www.google.fr/search?as_st=y&tbm=isch&hl=fr&as_q=image+du+Christ&as_epq=&as_oq=&as_eq=&cr=&as_sitesearch=&safe=images&tbs=sur:f#imgrc=WBraMNor_-ym7M:Jésus Christ sur la croix CC Wikimdias

À nous donc d’en profiter en laissant ce modèle de développement à tous les plans qu’est le Christ pénétrer nos cœur, pour que remplis de la force du serviteur souffrant et l’emportant sur tous esprits malsains, nous allions au devant de nos nobles aspirations de Bonheur et de Paix pour nous-mêmes, mais également pour l’humanité tout entière.

Le chapelet du Crucifié : la prière du siècle (3), témoignages

… car je sentais les choses changer en moi, en bien, bien sûr. D’abord au premier jour de la méditation du chapelet, j’ai pu dormir toute seule dans ma maison. Ce qui n’était jamais arrivé auparavant car ma fille passait la nuit chez moi et allait rejoindre son fiancé dans la journée.

Le chapelet du Crucifié : la prière du siècle (2), le cheminement de trois (3) semaines

… Cette prière n’est pas une prière magique. Notre exaucement est conditionné par notre pardon sans condition pour toute offense que quelque personne nous aurait fait et par la bonne motivation de notre prière. une bonne méditation du chapelet n’en demeure moins importante.

Le chapelet du Crucifié : la prière du siècle (1), présentation de la prière

Le Chapelet du Crucifié est une prière de délivrance contre les démons de la maladie, de la pénurie, de l’infécondité, de la pauvreté, des divisions, de la peur, du célibat, des blocages, de l’envoutement, etc. Les démons ne sont pas toujours à la base de ces situations (l’homme pouvant être la cause de ses propres malheurs), mais lorsqu’ils en sont la cause, ils ne résistent pas à la méditation de la prière du chapelet du Crucifié…

Côte d’Ivoire : L’archidiocèse de Bouaké compte deux nouveaux prêtres

Le samedi 02 avril 2016, à la cathédrale Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Bouaké, Monseigneur Siméon Haouana, archevêque métropolitain de cette ville a ordonné deux nouveaux prêtres pour son diocèse : les abbés JCKK et APO. « Et puis après ? » pourraient demander certains de mes honorables lecteurs, puisque dans une Côte d’Ivoire à la bouillonnante actualité sécuritaire et politique, cet événement ne semble pas particulièrement passionnant.
Pour moi, en revanche cette ordination sacerdotale est d’un grand intérêt…